Salut tout le monde, c'est moi, le con. Je suis de retour avec une nouvelle histoire à partager avec vous tous. Aujourd'hui encore, j'ai dû faire semblant de savoir ce qui se passait autour de moi.

Je me réveille chaque matin en essayant de comprendre ce qui se passe dans ce monde compliqué. Les gens parlent entre eux, échangent des idées et des opinions, mais pour moi tout cela reste un mystère total. J'essaie tant bien que mal de suivre les conversations, mais la plupart du temps je me retrouve perdu dans mes propres pensées.

Mes amis essaient souvent de m'expliquer les choses simplement pour que je puisse les comprendre plus facilement. Mais même après leurs explications détaillées et patients efforts pour m'aider à saisir la situation actuelle, je reste toujours confus et incertain.

Parfois j'ai l'impression que ma tête est vide - comme si toutes ces informations glissaient sur moi sans jamais vraiment pénétrer mon esprit. Cela peut être frustrant par moments car j'aimerais tellement pouvoir participer aux discussions et contribuer quelque chose d'intelligent.

Mais au fond de moi-même je sais qu'il y a quelque chose d'un peu libérateur à ne pas savoir - à observer le monde sans jugement ni préjugés basés sur mes connaissances (ou plutôt mon manque flagrant de connaissances). Je peux juste être là présent physiquement tandis que mentalement... eh bien mentalement c'est une autre histoire!

Alors aujourd'hui encore j'ai fait semblant - souriant poliment pendant que les autres discutaient entre eux avec passion sur différents sujets dont je n'avais aucune idée ou opinion formée dessus . Et au final ça ne fait rien parce qu'une fois rentré chez soi , on finit par réaliser: "Ah oui ...je n'étais pas sûr(e)de quoi ils/elles parlaient".

Peut-être un jour trouverai-je enfin ma place dans cette conversation incessante? Ou peut-être resterai-je éternellement celui qui écoute attentivement faux air intelligent quand quelqu'un lui demande son avis?

Qui sait...

Quoi qu'il en soit , jusqu'à maintenant il semble certain : Encore une fois,j'ai fait semblant....mais cela va-t-il changer demain ? Qui sait....

À bientôt,

Le con